Philosophie et histoire des sciences

Chercheur au Centre François Viète (Universités de Nantes et de Bretagne Occidentale), je suis spécialiste des savoirs et des sciences de l’Antiquité.

Manuscrit de René Théophile Laennec contenant le brouillon de la traduction du traité des Maladies Chroniques de Caelius Aurelianus (Bibliothèque universitaire de Nantes, cliché personnel).

Mes travaux ont porté plus particulièrement sur la médecine, la météorologie et les cosmologies antiques. Je me suis intéressé notamment aux liens épistémologiques unissant ces champs spéculatifs ainsi qu’à leur relation avec les écoles philosophiques apparues à l’époque hellénistique.

La question de l’héritage de ces savoirs et de la permanence des théories et modèles qu’ils élaborèrent occupe une part importante de ma recherche.

Mes travaux ont porté également sur les formes d’écriture du savoir et de la science et sur l’histoire des différents genres didactiques et techniques (traités, encyclopédies, dictionnaires, manuels, etc.).

Plus récemment, mon activité s’est orientée vers deux champs qui me paraissent constituer la suite naturelle des voies initialement parcourues :

  • l’éthique biomédicale, que j’étudie dans sa dimension historique et culturelle, en m’appuyant sur ma connaissance de l’histoire des pratiques et de la pensée médicale ;
  • la réflexion anthropologique sur les relations des sociétés humaines avec leur environnement naturel.

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.