Transformations dans la pratique du soin : pour une épistémologie historique.

Le vendredi 1er juin 2018, je coordonnerai une journée d’étude dans le cadre des Journées Scientifiques de l’Université de Nantes et du programme DataSanté (bigdatamed.hypotheses.org), auquel je collabore.

Le programme DataSanté interroge les changements de paradigme et les transformations des pratiques liés à l’émergence d’une médecine personnalisée. À travers cette journée, on se propose de mettre en perspective historique les évolutions/révolutions annoncées dans le champ de la science médicale. Il se trouve que, dès la constitution de ses premiers corpus théoriques, la médecine occidentale a été traversée par des débats et des controverses portant aussi bien sur les conditions de la pratique du soin que sur les fondements épistémologiques eux-mêmes d’une technique s’appliquant à la santé des hommes. À titre d’exemple, l’approche du soin prônée par l’Evidence Based Medicine n’est pas sans présenter quelque analogie avec l’empirisme médical qui s’opposa dès l’Antiquité à la logique hippocratique. De la même manière, la révolution annoncée de la médecine personnalisée doit être questionnée sous l’angle de la clinique telle qu’elle fut définie et pratiquée par nombre de praticiens tributaires des définitions hippocratiques. On se propose ainsi d’interroger la permanence de certains paradigmes épistémologiques dans l’histoire de la pensée médicale et de relire les évolutions contemporaines à l’aune des premières sources théoriques.

Voir le programme.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.